Quelques commandes cools pour sécuriser son serveur.

Voir quels ports sont ouverts sur la machine en question :

nmap -sT -O localhost

Éditer la configuration de fail2ban :

nano /etc/fail2ban/jail.local

Connaître qui utilise le port 25 :

netstat -anp | grep 25

Vérifier les filtres fail2ban :

fail2ban-client status